Mobilité durable

Mobive, réseau régional de mobilité électrique

MObiVE

Le SDEER a décidé de rejoindre Mobive, l’infrastructure de mobilité initiée par les cinq syndicats d’énergie de l’ancienne Aquitaine. Désormais développée par 11 syndicats d’énergie, elle présente plus de 970 bornes de recharge à ce jour en Nouvelle- Aquitaine. Le réseau Mobive est accessible avec ou sans abonnement. Il est également ouvert aux abonnés de tout opérateur de mobilité qui en fait la demande.

Consultez le site de Mobive

Infrastructure publique de recharge de véhicules électriques

Au cours de l’année 2016, les communes de Charente-Maritime ont été sollicitées pour doter le SDEER de la compétence nécessaire au développement d’une infrastructure publique de recharge pour les véhicules électriques (IRVE), comme le permet le CGCT (art. L2224-37). Le territoire départemental apparaît en effet comme une maille géographique judicieuse pour la mise en place d’un réseau de bornes de recharge destinée à accompagner la mobilité électrique sur les trajets les plus fréquents.

Les 57 premières bornes installées

Grâce au soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine, la mise en œuvre d’un premier programme de déploiement a été réalisé (54 bornes de recharge rapide et 3 bornes de recharge à haute puissance). Le choix du SDEER s’est porté sur une borne rapide (jusque 43 ou 51 kVA) tri-standard (Type 2, Combo CCS, CHAdeMO), et sur une borne haute puissance (jusque 120 kW), fabriquées en Nouvelle-Aquitaine.

27 nouvelles bornes installées de fin 2022 à début 2024

Dans le cadre d’un volet du Plan de relance dédié à l’électrification rurale, le SDEER a été retenu pour un projet de 27 nouvelles bornes de recharge rapide. Elle seront installées à partir de fin 2022 et jusqu’à début 2024, et s’insèreront dans le schéma de déploiement réalisé en 2017.

Schéma directeur de développement des infrastructures de recharge ouvertes au public pour les véhicules électriques et les véhicules hybrides rechargeables (SDIRVE)

A l’instar des autres syndicats départementaux d’énergie de Nouvelle-Aquitaine, le SDEER a engagé une démarche d’élaboration d’un Schéma directeur de développement des infrastructures de recharge ouvertes au public pour les véhicules électriques et les véhicules hybrides rechargeables (SDIRVE), à l’échelle de la Charente-Maritime.

Cette démarche a été initiée au regard :

  • de la Loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019 qui ouvre la possibilité aux autorités organisatrices de la distribution d’électricité (comme le SDEER) d’élaborer un SDIRVE ;
  • de l’augmentation du parc de véhicules électriques en circulation ;
  • des 120 transferts de la compétence IRVE déjà effectués à ce jour au bénéfice du SDEER par ses communes adhérentes ;
  • du déploiement important de bornes de recharge réalisé par le SDEER ;
  • des nombreuses installations de bornes de recharge ouvertes au public, par des entreprises privées.

Le SDIRVE sera soumis à l’avis du Préfet au printemps 2024 avec l’objectif de l’adopter avant l’été.

Réseau TÉMOB

TEMOB

Pour promouvoir les initiatives en faveur des mobilités décarbonées (BioGNV, hydrogène vert ou superchargeurs électriques), plusieurs syndicats d’énergie de Nouvelle-Aquitaine ou SEM de syndicats (représentant le territoire de 9 départements) ont mis en œuvre une convention de partenariat, TÉMOB (Territoire d’énergie Mobilité).

Celle-ci a permis de déposer une marque commune, l’animation d’actions de communication sur les réseaux sociaux et la création d’un site Internet dédié. À ce jour, 25 stations de distribution de BioGNV sont en fonctionnement ou en projet.

Consultez le site de TÉMOB

Haut de page